frais d'expédition unique : 10$ ou gratuit avec commande de 100 $ et +
Panier 0

Les herbes & épices, la clé du succès.

On me pose souvent la question concernant les herbes et épices se retrouvant habituellement dans la production du Gin. Il existe autant de recettes que de distillateurs et de producteurs de gin. Chaque recette demeure secrète concernant les ingrédients, la quantité et l'endroit intégré au processus de distillation. Un bon exemple est celui de nos amis de chez Hendrick's qui, exaspérer de se faire demander le contenu de leur précieux liquide, en ont produit une courte vidéo expliquant le processus et dévoilant de façon humoristique la recette de leur potion magique. Ginius à cependant mis la main sur la recette et là recomposée avec les mêmes ingrédients de qualité et vous la propose en boutique. Pourquoi ne pas l'essayer ?

Pour appeler un gin, un gin il faut tout d'abord que plus de 80% des ingrédients soient  essentiellement des baies de genièvre mais également la coriandre. Le volume d'alcool doit osciller entre 35° et 50°.

Il existe deux grandes variétés de gin. (*source Wikipédia)

Genever (Gin hollandais)

Obtenu par distillation de farines et seigle et maïs fermentés puis redistillé après l'ajout des aromates : baies de genièvre essentiellement, la coriandre, le fenouil, le cumin, la réglisse, l'anis, des écorces d'oranges, d'amandes. Selon les marques et leurs recettes. C'est un gin très aromatisé qui peut parfois être vieilli en fûts de chêne ayant contenu du Xérès, ce qui lui confère une teinte jaune paille (Yellow Gin).Trop parfumé, le Genever est rarement utilisé dans les cocktails.

London Dry Gin (Gin anglais)

Il n'est pas nécessaire que le gin soit élaboré à Londres pour avoir le droit à cette appellation. Cependant, en Angleterre, les distillateurs de gin n'ont pas le droit de distiller eux-mêmes l'alcool de grains de base (alcool de seigle et de maïs). Ils achètent donc l'alcool de base (alcool de seigle et maïs pur à 96%) et ont alors le choix entre deux méthodes d’élaboration du gin :

- Redistiller l'alcool de base en présence de divers aromates (dont le genièvre) ;

-Ou le mélanger avec un alcoolat d'aromates (« esprit de gin ») et de l'eau distillée.

Plus légèrement aromatisé, le gin anglais est donc plus facilement utilisé dans la composition des cocktails.

Voici un échantillonnage des principaux ingrédients que l'on retrouve essentiellement après les baies de genièvre :

L'Orris Root, la Licorice root, la racine de calamus, l'écorce d'orange et de citron, la lavande, allspices, le poivre noir, le fenouil, le romarin, la fleur de yarrow, les amandes, la cardamome, la cannelle, la camomille, les grains du paradis et une multitudes d'autres épices et herbes exotiques. Libre à vous d'effectuer des tests et mixtures afin de créer vos propres aromates uniques et distinctifs.

Bonne chance, vous verez c'est passionnant d'arriver à créer votre signature.

Martin, Artisan-GinMaker



Article précédent Article suivant